Le 15/03/2021

En plein été, lorsqu'un client croise le propriétaire du camping où il est en vacances, il trouve généralement quelqu'un de souriant et détendu, disponible pour échanger quelques mots de bienvenue ou pour indiquer un bon plan dans la région. Parfois c'est le patron qui sert au bar, anime les soirées, partage un moment avec une famille et bien souvent c'est madame qui accueille les clients et se met aux petits soins pour eux...

C'est exactement cela mais en arrière plan, ces propriétaires de camping gèrent toute une organisation qui, c'est bien normal, échappe à la clientèle. De là à ce que certains clients expriment spontanément : "c'est vraiment cool comme métier, et en plus on ne travaille que deux ou trois mois par an !" il n'y a qu'un tout petit pas qui effacerait vite le sourire des patrons.

Pour vous, futurs acquéreurs, nous allons soulever le voile, aller faire un petit tour en coulisses, là où vous évoluerez dans quelques mois.

D'abord, être patron de camping, c'est savoir être prêt à 100 % pour le grand show de la pleine saison ; c'est comme une préparation de spectacle, l'anticipation est importante, précise, et pourtant invisible.

Pendant l'action, une fois le coup d'envoi donné, derrière les sourires détendus il y a quelqu'un qui a en tête chaque minute de sa journée. A l'instant où il parle à ses clients il sait exactement ce qu'il va faire juste après les avoir quittés, et il suit mentalement l'emploi du temps de chaque collaborateur.


Savoir s'organiser est primordial, et l'anticipation en est l'outil principal.

C'est à la portée de tout le monde, encore faut-il en être conscient.


Concrètement, imaginez un samedi de fin Juillet :

Vous êtres radieux, tous vos locatifs sont réservés, et 25 familles vont arriver pour prendre place en location de mobil-homes. Bien entendu ces mêmes mobil-homes seront quittés par d'autres clients le jour même. 

Vous aurez pensé à indiquer sur vos contrats que les départs doivent se faire avant 11 h 00 et les arrivées après 16 h 00, même si la moitié des clients s'en affranchissent dans un sens ou dans l'autre.

Vous aurez prévu du personnel pour faire le ménage, pour gérer les états des lieux, les facturations de départ, les installations des arrivants. Vous aurez aussi prévu des quantités suffisantes de renouvellement de couchage.

Vous aurez pensé à vérifier que les bouteilles de gaz de chaque locatif soient approvisionnées, et mis en réserve de quoi les remplacer. En ce jour de départ et d'arrivée, vous aurez anticipé au restaurant un afflux de clients plus important , les approvisionnements et le personnel en conséquence. Les sanitaires du camping seront bien sûr impeccables, la plage de piscine irréprochable et l'eau d'une limpidité totale et à la bonne température.

Et vous serez prêt à intervenir personnellement, en appoint ou en résolution d'imprévu et le tout en espérant que la météo soit bonne.

Ouh ! reprenons notre souffle !

Vous l'aurez compris, le jour des arrivées / départs est le jour le plus intense. 

Les autres jours de la semaine sont rythmés par les animations, l'entretien permanent de toutes les installations, et le contact avec les clients. C'est nettement plus gérable, mais dites-vous que vous aurez en permanence tout en tête pour que ce petit monde, qui habite chez vous le temps des vacances, soit satisfait. 


Il est question de leur fidélisation, de votre renommée, et donc de votre réussite.


Un camping de 100 emplacements, c'est un village de 300 à 400 personnes. Vous pouvez aussi vous visualiser comme le commandant de bord d'un avion de ligne sur un long courrier dont le décollage a lieu vers le 10 juillet et l'atterrissage vers le 20 Août. Pendant cette période, il faudra avoir un bon équipage bien entraîné, il faudra dormir vite mais rassurez-vous, votre sommeil sera intense et de qualité.

Vous croiserez des turbulences, vous aurez des applaudissements, certains envieront votre place, et d'autres ne se rendront compte de rien...

Mais vous, patron de camping, avec l'œil du professionnel, vous aurez observé chaque moment. Pour chaque point de tension vous aurez analysé ses origines, vous aurez pris des notes pour, après-saison, corriger certains aspects qui peuvent potentiellement poser soucis. Vous aurez noté ce qui a bien fonctionné mais qui pourrait être amélioré encore, vous serez en permanence en train d'anticiper la prochaine saison.


Vous gérez donc le présent à 100 % mais avec un axe de visée sur l'avenir qui rejoint votre objectif et votre prévisionnel de développement.

Patron de camping, vous êtes chef d'entreprise.


Pendant les mois de fermeture au public, après avoir soufflé un peu et pris quelques vacances assez loin, là où le soleil brille en Novembre ou en décembre, vous reprendrez vos notes et vos listes de travaux prévus. Vous aurez du temps pour cela. Vous les organiserez dans l'ordre d'importance, d'urgence et de budget.

Vous verrez, c'est assez grisant de régler, corriger, améliorer, créer, d'intervenir sur une quantité de points qui, vous le savez vous rendront la vie meilleure et l'outil de travail plus productif encore. La relation entre l'action et le résultat est assez directe, et une certaine addiction peut se mettre en place.

Concrètement, il faudra peut-être terrasser, faire un peu de béton ici ou là, intervenir sur la végétation par un élagage ou des plantations, acquérir du nouveau matériel, acheter des locatifs supplémentaires et les installer, réparer un équipement électrique, modifier les sanitaires, entretenir, peindre, compléter la voirie... Les listes sont permanentes et la bonne idée serait de les faire sur du papier déroulant tant elles semblent sans fin.

Une visite aux salons professionnels de l'hôtellerie de plein air, tels que Atlantica à la Rochelle et le Sett à Montpellier pour ne citer que les principaux, vous donneront des idées d'innovations supplémentaires.

Le patron de camping doit-il savoir tout faire lui-même ?

La polyvalence est un atout majeur mais elle a ses limites. Et chaque fois que ces limites sont atteintes le recours à un artisan ou un professionnel est "la solution", même si c'est la plus coûteuse. Néanmoins vous apprendrez en voyant les professionnels procéder, et votre champ de compétence personnel s'agrandira au fil des années d'exploitation. Pensez aussi que parmi votre clientèle vous croiserez tous les types de métiers et parfois certains clients seront heureux de vous apporter, par leur expérience professionnelle, soutien et explications.

Lorsque le budget le permet, et que le volume de travail le justifie il est judicieux de prévoir un employé de maintenance à l'année. Ce personnel que vous aurez choisi pour ses compétences élargies en maçonnerie, plomberie, électricité, soudure ou autre, permettra de faire évoluer de manière constante et significative le niveau technique de l'ensemble du camping.

Être patron de camping c'est un peu plus qu'un métier ; c'est un savoir-être doublé d'un savoir-faire, et c'est l'expérience qui les apporte. Quelques formations peuvent aider mais, réellement, seule l'expérience du terrain est déterminante.

Parallèlement à tous ces aspects concrets, vous aurez à gérer toute la communication commerciale, la publicité, votre présence sur le net et s'il existe un sujet sur lequel il ne faut pas improviser, c'est bien celui-là. Des formations spécifiques vous seront utiles, et le recours à des professionnels de la communication certainement indispensable.

En arrivant sur le camping que vous venez d'acheter, prenez, absorbez, importez toutes les combines et astuces du cédant, ne remettez pas tout en question la première année, marchez dans ses traces, et seulement après la première saison d'exploitation, vous percevrez mieux quelles améliorations apporter.

Parole d'ancien exploitant :

"La première saison, ce n'est pas vous qui la faites, c'est elle qui vous fait !"

Allez ! Un dernier conseil issu de l'expérience : hors saison ayez toujours deux chantiers en cours, l'un à l'extérieur, l'autre à l'intérieur. C'est ce qui vous permettra d'avancer efficacement et sans interruption sur l'un ou l'autre en fonction de la météo hivernale parfois peu coopérative.


Exploiter un camping est une belle aventure, et elle réussit bien aux "entrepreneurs".

Si vous lisez ces lignes vous en êtes certainement !

Le réseau immobilier GRAVITAO®, spécialisé dans l’achat et la vente de campings et d’hôtels à

l’international, partage son expérience avec vous.

GRAVITAO®, une marque du Groupe NOW-W.